Pour Vincenzo Esposito Vinzi, la réforme du bac ne change rien pour le Concours SESAME

Pour Vincenzo Esposito Vinzi, la réforme du bac ne change rien pour le Concours SESAME
Vincenzo Esposito Vinzi, président de Concours SESAME et directeur général de l’ESSEC, exprime son point de vue sur la réforme du bac dans une tribune publiée dans le journal Les Echos. Pour lui, « la réforme du baccalauréat permettra à chacun de façonner son propre parcours. »

Pour Vincenzo Esposito Vinzi, la réforme du baccalauréat ne change en rien le Concours SESAME, ni le profil des candidats qui intègrent les écoles du concours.

En outre, à l’heure où les lycéens en classe de seconde choisissent leurs spécialités pour intégrer la formation post-bac de leur choix, la suppression des séries S, ES et L permet à chaque étudiant de façonner son propre parcours.

Pour Vincenzo Esposito Vinzi, la réforme du bac est donc une évolution positive car elle développe des domaines et des compétences trop peu valorisés.

« En proposant aux élèves de concevoir leur propre parcours, ce sont désormais toutes les voies qui sont des routes vers l'excellence. »

Vincenzo Esposito Vinzi, président du Concours SESAME

Dans une tribune publiée le 10 mai 2019 dans le quotidien économique Les Echos, Vincenzo Esposito Vinzi indique que l’enseignement secondaire doit permettre de responsabiliser les lycéens, de développer leurs centres d'intérêt et de les préparer aux études comme à la vie active.

Il poursuit en précisant que d'autres compétences comme « l'esprit critique, l'aptitude à s'adapter à un contexte, à réfléchir globalement et à agir rapidement », sont indispensables pour intégrer un programme post-bac dans une école de commerce.

Lire la tribune complète sur lesechos.fr.
Haut de page